Monthly Archives: March 2012

Carcassonne’s flora (Montagne d’Alaric)

La montagne d’Alaric est un massif situé dans le département de l’Aude, au sud-est de Carcassonne.

Point culminant : signal d’Alaric (600 m a.s.l.). Son versant nord est un terroir viticole appelé vignoble de la Montagne d’Alaric.

Origine du nom : l’invasion des Wisigoths en AD 412. Athaulf, successeur du roi Alaric y fit construire un puissant fort. Selon la légende, le tombeau du roi Alaric se trouverait dans une grotte creusée dans la montagne. Alaric étant mort en AD 410 dans le sud de l’Italie, il est probable que ce soit le roi wisigoth Alaric II.


Situation géographique: La montagne d’Alaric constitue le contrefort nord du massif des Corbières, qui débute à Perpignan et se termine à Carcassonne.

Montagne d’Alaric : d’une longueur d’une quinzaine de kilomètres, s’étirant d’Ouest en Est, sa largeur va grandissant, d’environ trois à cinq kilomètres.
Elle est bordée : au nord par la plaine alluviale de l’Aude. au sud-est par celle de l’Orbieu, au sud par le ruisseau des Mattes 

Topographie: La montagne d’Alaric est constituée de deux barres rocheuses.
La principale (Est-Ouest ; longueur ~15 km) est bordée au nord par la plaine alluviale de l’Aude qui la sépare de la montagne Noire. L’altitude de la crête va croissant d’ouest en est, pour culminer à l’extrémité Est au signal d’Alaric (600 m a.s.l.).

Depuis le signal d’Alaric part la seconde barre rocheuse, de direction nord-est sudouest, bordée par la plaine alluviale de l’Orbieu, d’une longueur de 6 km et coupée en son milieu par le ruisseau des Mattes. Outre le point culminant, les principaux sommets sont le roc de l’Aigle (527 m a.s.l.), Miramont (507 m a.s.l.), le rocher de Belaussel (437,9 m a.s.l.).

Toulouse Botanical Garden

Botanical Garden of Toulouse – Jardin Botanique Henri Gaussen
Université Paul Sabatier
Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse

I had a visit to Jardin des Plantes (Botanical garden) of Toulouse. It is created in 1730 by the Société des sciences de Toulouse (Society of Sciences of Toulouse), after some changes in location, it became both a large botanical garden and also a place where the poorest of the city could collect medicinal plants, growing to contain some 1,300 species, both local and acclimatised. By decree of July 27, 1808, Napoleon gave the grounds and the buildings of the garden to the city, and during the battle of Toulouse (April 10, 1814), the garden was used as artillery point. In 1885 the garden was slightly trimmed due to the construction of the Faculty of Medicine near the Allée Jules-Guesde, but at the same time it increased in size towards the Grand Allée. The garden was transformed for the arrival of the international exhibition of 1887, becoming a park.

The botanical garden, the Jardin botanique Henri Gaussen, is bordered by the Medical school, the Natural history museum, the Daniel-Sorano theatre and the Saint-Exupère church. The entrance door in the garden is a reconstitution of one of the doors of old Capitole, and dates back to 1886. The Northern door at Ozenne street was drawn by Virebent.

more pictures of Toulouse botanical garden: http://agrofoodchain.blogspot.fr/2011/10/botanical-garden-of-toulouse.html